Pfungstädter Brauerei : coûts d'exploitation réduits de 39 %

Bookmark and Share

Même si tout semblait fonctionner correctement, Pfungstädter Brauerei avait de bonnes raisons de vouloir remplacer son système de pompage existant.

À propos de Pfungstädter Brauerei
Brasserie familiale située en Allemagne, Pfungstädter Brauerei compte 165 employés et produit annuellement 450 000 hectolitres de bière. Au cours de ses 175 années d'existence, la brasserie a développé de nombreuses innovations, dont de nombreuses bières spéciales et des boissons à base de bière. Un élément est toutefois resté inchangé : la saveur unique et rafraîchissante de la Pfungstädter, dont la recette originale se transmet de génération de maîtres brasseurs en génération.

Grundfos a fourni

  • une analyse des coûts globaux du cycle de vie de la pompe d'alimentation de la brasserie
  • un rapport détaillé
  • une pompe NB 125-200/221 à aspiration axiale

Salem Hospital 2

Diminution des coûts d'exploitation de 39 %

Tâche

Dans les brasseries, les pompes d'alimentation fonctionnent souvent 24h/24. Ces pompes devraient donc subir régulièrement des contrôles de rendement. Grâce aux avancées dans un certain nombre de domaines, y compris les technologies de moteurs, les systèmes modernes sont souvent plus efficaces, et ce tout en consommant moins d'énergie. Au final, le remplacement d'une technologie considérée comme encore fonctionnelle n'est donc pas financièrement inintéressant, que du contraire.

Une question de bonnes pratiques
Pour les responsables techniques de la brasserie, Rüttger Stieg, directeur technique, et Michael Schmitzer, responsable des systèmes techniques, l'analyse des coûts globaux du cycle de vie des pompes d'alimentation en liquide de refroidissement réalisée par Grundfos était plutôt une question de bonnes pratiques : « Nous sommes en permanence à l'affût de solutions économes en énergie ».

Solution

pumpL'état du circuit des pompes d'alimentation en liquide de refroidissement a été déterminé en répertoriant les valeurs de performance, sur la base des critères d'efficacité et de rendement énergétique. Un logiciel de calcul et d'évaluation développé par Grundfos a été utilisé. Les valeurs obtenues ont ensuite été comparées avec celles de nouvelles pompes possibles. Les économies potentielles offertes par chaque pompe ont chaque fois été calculées pour le même point de fonctionnement.

Une solution plus adaptée
Il est rapidement apparu qu'avec un niveau d'efficacité de 45 %, les performances de l'ancien système n'étaient plus à la hauteur de celles offertes par les nouvelles technologies disponibles et que leurs coûts d'exploitation étaient devenus excessifs. Une pompe Grundfos à aspiration axiale de la gamme NB 125-200/221 a été proposée comme solution de remplacement. Au point de fonctionnement souhaité, cette pompe de 11 kW offre un rendement de 66 % (P1 = 6,4 kW).

Résultat

En comparaison avec l'ancienne installation de pompage, cette solution offre un potentiel d'économies d'électricité de quelque 92 020 kWh/an (calcul basé sur 8 600 heures de fonctionnement/an, 23 h/jour).

En considérant un coût de 0,10 EUR/kWh, ce remplacement permet des économies d'exploitation annuelles de quelque 9202 EUR, soit 61 % des coûts d'exploitation de l'ancien système. Remarque : le coût estimé de10 cents par kilowatt-heure étant particulièrement peu élevé, la période d'amortissement sera raccourcie d'autant si le prix de l'énergie s'avère supérieur. Cette réduction implique également une réduction des émissions de CO2 (énergie générée par l'exploitation du lignite) de l'ordre de 37 176 kg/an (source : Agence fédérale allemande de l'environnement - Changement climatique 05/07). En considérant que le remplacement d'une pompe représente un investissement de 3 800 EUR, il apparaît que l'investissement sera entièrement amorti sur une période d'environ cinq mois.

Le succès au rendez-vous
La pompe recommandée par Grundfos a été installée à la brasserie Pfungstädter en août 2009. Les contrôles effectués ont montré que les chiffres étaient pratiquement conformes à 100 % aux évaluations. Ce projet montre, une fois encore, qu'un investissement dans une analyse des coûts globaux de cycle de vie peut déboucher sur des économies substantielles. « Nous devons admettre que nous avons été très surpris de découvrir à quel point l'exploitation des anciennes pompes d'alimentation était coûteuse. L'analyse, claire et bien documentée, des coûts globaux de cycle de vie réalisée par Grundfos constituait une base fiable pour la prise de décision relative à notre investissement dans une nouvelle pompe », concluent Rüttger Stieg et Michael Schmitzer.