Une usine de pneumatiques réalise 50 % d'économies d'énergie et affiche son profil écologique

Bookmark and Share

Le fabricant de pneumatiques Yokohama Rubber a découvert qu'il  pouvait réduire considérablement sa consommation d'énergie tout en contribuant à son engagement en matière de réduction d'émissions de CO2.

Une occasion unique

Avec l'aide de Grundfos, Yokohama Rubber a étudié les zones de l'usine dans lesquelles la consommation d'énergie et l'empreinte carbone pouvaient être réduites. Ils ont tout d'abord étudié le système de refroidissement de la ligne de production. Mais des modifications dans cette zone permettraient-elles de réaliser d'importantes économies d'énergie et de réduire les émissions de CO2 ? Pour le savoir, ils ont analysé l'installation.

L'étude a démontré que le remplacement des anciennes pompes, permettant au système de refroidissement de fonctionner, par des pompes à haut rendement offrirait à Yokohama Rubber la possibilité de réaliser des économies d'énergie considérables, à savoir 50 %. Le représentant de l'entreprise, Kenichi Hattori, n'était pas réellement convaincu de l'importance de ces économies, mais il a finalement donné son aval pour le remplacement des pompes. 

Les économies parlent d'elles-mêmes

Une fois les pompes installées, Yokohama Rubber a organisé un autre audit afin de déterminer l'impact des modifications réalisées. Les résultats ont clairement confirmé ceux annoncés au préalable : la réduction de la consommation d'énergie s'élève à 51 %. Grâce aux nouvelles pompes, Yokohama Rubber a économisé plus de 4 millions de JPY (environ 40 000 euros) et a considérablement réduit ses émissions de CO2 au cours de la première année.

Augmenter les bénéfices

Les importantes économies réalisées grâce aux nouvelles pompes ont incité Kenichi Hattori à chercher d'autres solutions de mise à niveau de ses installations et d'améliorer le rendement. En août 2011, l'entreprise a choisi d'installer cinq pompes supplémentaires dans son usine de Shinshiro. Ainsi, des économies de 52 % sur une installation et de 39 % sur une autre ont pu être constatées. 

Un impact positif sur les bénéfices

L'usine de Shinshiro a l'intention de réduire sa consommation d'énergie d'environ 3 % par an. 

« Mon rôle est de veiller à l'amélioration constante de nos politiques de gestion environnementale et de nos résultats », déclare Masaki Noro. « Nous avons des objectifs en matière de réduction d'émissions de CO2, un phénomène qui est directement influencé par la consommation d'énergie. Nous avons établi un planning pour le remplacement et le renouvellement de nos équipements, mais le potentiel d'économies révélé par l'audit de pompage nous a incités à faire passer ces systèmes en priorité. »

Masaki Noro souligne sa responsabilité dans l'atteinte des objectifs de l'entreprise en termes d'émissions de gaz et d'économies d'énergie : « Nous avons réduit les émissions de gaz à effet de serre de plus de 13 % en moins de 20 ans et nous devons trouver de nouvelles solutions pour continuer sur cette lancée. L'audit de pompe nous a sensibilisé sur les économies d'énergie considérables pouvant être réalisées dans nos opérations. Je suis persuadé que nous pouvons continuer à réaliser des économies dans ce secteur.»

Les premières pompes ont permis de réaliser 51 % d'économies d'énergie, mais cela reste l'amélioration la moins substantielle que nous avons pu observer sur l'ensemble de nos installations

Kenichi Hattori

Yokohama Rubber

La technologie à haut rendement porte ses fruits

Le coût de l'installation des premières pompes Grundfos et des systèmes de contrôle a été amorti en 18 mois grâce à la réduction de la facture énergétique. Le coût des modifications à l'usine d'Hiratsuka a été amorti en un an et celui de l'installation de la seconde série de pompes à Shinshiro en 15 mois. Tous ces changements ont également permis à l'entreprise de contribuer de façon significative au mouvement national Setsuden(économies d'électricité).